cÉRÉMONIES DE REMISE DE LABEL POUR 3 « TERRITOIRES DE COMMERCE ÉQUITABLE »

Parmi les 17 « Territoires de Commerce Equitable » labellisés le 24 novembre 2016, trois collectivités ont reçu le label « Territoire de Commerce Equitable » lors d’une remise en mains propres du chef de projet de la campagne,Laurent Martinez.

 

  • Annemasse : Le 10 mai 2017, Laurent Marinez a remis le label « Territoire de Commerce Equitable » en présence de Monsieur le Maire, de l’élue en charge de l’Economie Sociale et Solidaire et du Conseil Local pour le Commerce équitable de la ville d’Annemasse. Engagée dans une démarche de commerce équitable depuis plusieurs années la ville a notamment soutenue les acteurs incontournable en matière de Commerce Equitable sur son territoire tels que l’association ATB qui soutient une filière « mangue » au Burkina Faso et Artisans du Monde.

 

  • .Drancy: Le label Territoire de Commerce Equitable a été remis au maire de la ville de Drancy, ce samedi 13 mai 2017 dans le cadre d’une cérémonie pour l’inauguration du salon du développement durable ou elle a d’ailleurs mis à disposition un stand à l’Association locale Artisans du Monde local.

 

  • Alfortville : Le 21 mai 2017, à l’occasion de la Quinzaine du Commerce Equitable et de son marché solidaire, la ville d’Alfortville a été salué et récompensée par une mention d’excellence et le prix du jury pour ses achats équitables. Elle a parvenue à mettre en œuvre des campagnes d’achats régulières et durables sur le textile ou les produits d’épicerie, mais créé également des temps forts comme avec sa distribution de doudous équitables aux familles alfortvilloises.

Félicitation à ces trois collectivités et à leurs équipes œuvrant à leur échelle pour un monde plus juste et responsable.


Alfortville mobilisé pour la Quinzaine du COMMERCE équitable

Pour la neuvième année consécutive, la ville participera à la 17ème édition de la quinzaine du commerce équitable.

A cette occasion, la ville a organisé un marché équitable sur deux jours le samedi 20 et dimanche 21 mai 2017, un temps particulièrement fort pour faire découvrir plus en détails les différents enjeux et impacts du commerce équitable auprès de la population Alfortvillaise .

Au programme, c’est plus de 40 exposants qui seront déployés sur le parvis de la Mairie avec des stands de vente de produits issus du commerce équitable, d’exposition, de documentation et d’information sur la consommation responsable et le développement durable. Le tout sera accompagné par de nombreuses animations tout au long du weekend (Musique du monde, dégustation, Quizz sur la consommation responsable avec remise de cadeaux équitables, défilé de mode éthique, …).

 


Fair trade towns in India : Pondichéry et Auroville main dans la main

Des territoires de commerce équitable en Inde ? L’idée paraît a priori saugrenue pour un pays plus connu dans le milieu du commerce équitable pour ses petits producteurs (riz, épices, coton…) et ses plantations de thé, que pour ses consommateurs soucieux d’éthique. C’est pourtant le rêve d’Anjali Schiavina, qui dirige une entreprise textile bio et équitable : faire de sa ville, Pondichéry, le premier territoire de commerce équitable en Inde ! Avec le soutien des acteurs indiens du commerce équitable (Fairtrade India, Fair Trade Forum India), de « Push » un activiste et de deux ONG locales, elle a embarqué une dizaine d’entrepreneurs, dont la moitié d’ « auroviliens », dans l’aventure.

La « middle class » monte en puissance en Inde et représente un marché potentiel énorme pour les produits équitables. Reste que le concept de « Fair Trade » y demeure inconnu ! La tâche s’avère donc immense tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle locale. Au niveau national, l’association Fair Trade India, créée en 2013 (l’équivalent de l’association Max Havelaar France) compte sur le « Chikki » équitable, arrivé sur le marché en janvier 2017 dans quelques grandes villes (Delhi, Bangalore…) pour lancer le mouvement. Il s’agit d’une confiserie traditionnelle à base de cacahuètes et de sucre de canne vendue à cinq roupies l’unité dans un emballage tendance. Conçue par la marque « Paper Boat », ce Chikki représente le premier produit labellisé « Fairtrade » (l’équivalent du label Max Havelaar en France) conçu spécifiquement pour le marché domestique indien.

A l’échelle locale il existe en fait plusieurs initiatives visant à créer des « Fair Trade Towns ». Située à l’ouest de l’Etat du Tamil Nadu, dans les montagnes le séparant du Kérala, la ville de Kotagiri est également sur les rangs. Mais revenons à Pondichéry où nous avons rencontré les acteurs de l’initiative « Fair Trade Twin Towns Puducherry and Auroville » (FTTTPA) dans le cadre d’un projet de recherche. Ancien comptoir français, fortement marquée par l’activité non seulement spirituelle mais également économique de la société de l’Ashram de Sri Aurobindo, Pondichéry fait partie des premières villes indiennes candidates au label « Fair Trade Towns » dans le cadre d’une initiative originale de certification « jumelée » avec sa voisine Auroville. Auroville ? Un nom qui sonne français pour cette cité expérimentale créé en 1968 à l’initiative de la compagne spirituelle de Sri Aurobindo, Mirra Alfassa : la Mère. Auroville, « lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète » selon sa charte, est dotée de dizaines d’unités de production artisanale (encens, savons, vêtements, hamacs, confitures…) qui appartiennent à la communauté des auroviliens. Mais seulement quatre unités auroviliennes se sont pour l’instant engagées dans l’initiative : Maroma, Mèreville, Imagination et Upasana. Du côté de la ville de Pondichéry on trouve l’entreprise de textile d’Anjali, Mandala Apparels, qui emploie 250 couturières, l’entreprise Naturveda qui fabrique de l’encens pour l’export et l’entreprise Auromira (hamacs). Un comité de pilotage national a été créé ainsi qu’un comité local pour faire avancer le projet sur la voie de la réalisation des cinq objectifs des Fair Trade Towns, version indienne. Inspirée par la tradition gandhienne, une marche de sensibilisation de 450 km à travers l’Etat du Tamil Nadu – de Pondichéry à Ooty, près de Kotagiri- a été entreprise par « Push » fin 2016. L’initiative aurovilo-pondichérienne souhaite être reconnue « territoire de commerce équitable » pour le 15 août 2017, jour commémoratif de l’indépendance de l’Inde. A suivre !

Aurélie Carimentrand (Université de Bordeaux Montaigne, FairNESS) &

Jérôme Ballet (Université de Bordeaux)

Liens :

https://www.facebook.com/FTTTPuducherryAuroville/

https://www.gopushgo.co.uk/


Territoires de Commerce  ÉQUITABLE, le var ?

Le jeudi 16 mars se sont tenues les premières rencontres territoriales de la campagne « Territoires de Commerce Equitable » de 2017 à Toulon : « Territoires de Commerce Équitable, le Var ? »

Accueillis par l’association Var Équitable implantée dans le département du Var depuis 13 années, une trentaine de personnes de tous horizons ont pu bénéficier d’une formation sur le rôle des territoires pour faire la promotion du commerce équitable.

Cette journée s’est déroulée sur 4 temps forts :

Laurent Martinez, chef de projet à la Plate-Forme pour le Commerce Équitable  a présenté la campagne pour le label « Territoires de Commerce Équitable », ses enjeux pour des partenariats gagnants avec les collectivités, son rôle dans la stimulation des achats publics équitables.

Claire Mangenot, Chargée de mission Education à la Fédération Artisans du Monde, a fait le point sur les labels de commerce équitables avec leurs particularités, sans oublier la spécificité française du commerce équitable « Made in France ».

Cathy Blossier, Conseillère Municipale de Mouans Sartoux et Pierre Gossens Président de la Maison du Commerce Équitable,  sont venus parler de la réussite d’une coopération entre  une association locale et une collectivité dans le cadre de « Territoires de Commerce Équitable ».

L’après-midi a été consacré au commerce équitable « Made in France » :

Laurent Martinez a rappelé le cadre législatif. Trois films de témoignages issus des « Assises du Commerce Équitable en France » ont été diffusés.

Enfin, Cédric Davoine , gérant des « Paniers Davoine », a raconté l’histoire de son entreprise  de vente de panier bio, collectif avec ses partenaires, en décrivant son impact sur le territoire varois. Au travers d’échanges avec la salle, il a pu exprimer ce que pourrait être pour lui un projet dans une démarche de commerce équitable sur son territoire.

Cette journée ne serait pas complète si nous ne parlions pas des moments de convivialités organisés par Var Équitable autour d’un repas algérien et de pauses cafés, bio et équitables, bien entendu !


 Le café culturel associatif « C’est Déjà ca » devient un nouveau correspondant local pour les collectivités de Seine-et-Marne

Depuis le 7 février, le café Culturel  associatif « C’est Déjà ca » basé à Sâacy-sur-Marne, fait partie des nouveaux correspondants locaux de la campagne Territoires de Commerce Equitable !

Lieu de partage et d’échange, bénéficiant de nombreuses activités avec notamment la présence de l’unique point de vente de la fédération Artisans du Monde en Seine-et-Marne, ce café accompagnera à présent les collectivités de Seine-et-Marne désireuses de s’engager en faveur du commerce équitable.

Retrouver ses coordonnées dans l’annuaire des correspondants Territoires de Commerce Equitable.

 Merci aux bénévoles qui animeNT ce lieu  !


 ENQUÊTE SUR L’OFFRE ÉQUITABLE À PARIS !

En partenariat avec la mairie Paris, la PFCE  mène une enquête avec l’association Paris Equitable concernant la distribution des produits équitables dans les grandes et moyennes surfaces parisiennes.

Conçue pour déterminer les freins et leviers du renforcement de l’offre de produits issus du commerce équitable sur la ville de Paris, cette enquête invite les distributeurs à se questionner sur leurs produits et ainsi susciter plus d’intérêt pour le commerce équitable.

Bien accueilli dans l’ensemble, plusieurs responsables de magasin ont pris sur leur temps pour réaliser l’entretien et certains ont fait preuve de motivation quant à la perspective d’établir une future collaboration avec les acteurs  du commerce équitable en menant des actions de sensibilisation à destination de leur clientèle tout en développant leurs gammes de produits équitables.

POSITIF ET ENCOURAGEANT, LA SUITE DE CE PROJET S’ANNONCE DE BON AUGURE  POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE ÉQUITABLE À PARIS


L’Ille-et-vilaine récompensée

Lors d’une cérémonie organisée à Renne le 10 février 2017, le Département d’Ille-et-Vilaine a reçu en mains propres le label « Territoire de Commerce Equitable » par Laurent Martinez. Leurs actions engagées en faveur du commerce équitable ont été saluées et récompensées par une Mention d’Excellence et le prix du Jury « Conseil Local pour le Commerce Equitable ».

La labellisation du Département est l’aboutissement d’une démarche engagée depuis 10 ans en partenariat avec les acteurs du commerce équitable (Artisans du monde, Max Havelaar, Bretagne CENS, Terra Libra, ACOM, Internotes, lycée Saint-Yves de Bretagne, les Amap et la Maison de la Bio) et qui a déjà permis de sensibiliser plusieurs milliers de personnes sur le sujet.

Depuis 2014 et la première labellisation du Département en tant que « Territoire de commerce équitable », plusieurs actions ont été menées, notamment :

  • La création d’un Conseil bretillien du commerce équitable, instance participative ouverte à tous
  • Une campagne de communication a été déployée pour sensibiliser le grand public, les entreprises et les collectivités

 


 SAVE THE DATE : Célébrons ensemble la 17ème édition de la Quinzaine du Commerce Équitable  du 13 au 28 mai 2017 !

Capture STD QCE

L’occasion pour tous de faire découvrir plus en détails les différents enjeux et impacts du commerce équitable et de se rassembler pour un mode de consommation responsable.

C’est avec plaisir que nous vous invitons à vous mobiliser dès aujourd’hui pour cette 17ème édition.

Pensez à prévenir vos réseaux et partenaires afin qu’ils puissent s’organiser.

Prenez date : elle se déroulera du 13 au 28 Mai 2017 !


Cérémonies de remise de label pour 3 « Territoires de Commerce ÉQUITABLE » 

Parmi les 17 « Territoires de Commerce Équitable » labellisés le 24 novembre 2016, trois Villes ont reçu le label lors d’une remise en mains propres coordonnée par notre Chef de projet, Laurent Martinez 

  • A Metz, le 24 novembre, avec un Prix du Jury « Sensibilisation aux enjeux du Commerce Équitable » pour son implication dans ses actions de sensibilisation mobilisant les acteurs de son territoire autour d’une production et consommation responsable
  • A Lyon, le 2 décembre dernier avec un Prix du Jury « Sensibilisation des entreprises » récompensant ses projets menés envers les acteurs économiques de son territoire
  • A Mouans-Sartoux, le 12 janvier 2017, avec une « Mention d’excellence » pour son fort engagement et ses nombreuses actions menées en faveur du commerce équitable.

RETOUR SUR LES ASSISES  NATIONALES DU COMMERCE ÉQUITABLE EN FRANCE

assises

 

Près de 200 professionnels et consommateurs citoyens ont répondu présents le 8 décembre dernier, lors des Assises Nationales du Commerce Équitable en France. Une belle réussite pour ces premières Assises françaises co-organisée par la Plate-Forme du Commerce Équitable, la FNAB et le réseau InPACT. L’objectif ? Parler solutions en réunissant producteurs, coopératives, transformateurs et distributeurs autour de la thématique de l’équité dans les filières agricoles afin d’échanger sur les expériences de chacun pour mutualiser les outils et pratiques et ainsi démultiplier le potentiel du commerce équitable. Tous ont pu assister à plusieurs tables-rondes et ateliers des thématiques spécifiques portant par exemple sur les partenariats avec les collectivités territoriales concernant les projets alimentaires de territoires et le commerce équitable, l’organisation équitable des filières ou encore sur la nouvelle réglementation et les labels existants.

Lors de ces Assises, des collectivités et organisations de producteurs ont pu témoigner sur leurs propres projets alimentaires dans le but d’identifier, tous ensemble, le rôle que peuvent jouer aujourd’hui les collectivités françaises dans l’accompagnement de dynamiques territoriales en faveur du commerce équitable local.

L’expérience de chacun a permis de constater que le soutien des acteurs publics par l’accompagnement sur la durée est nécessaire pour que les projets alimentaires des structures (associations, Coop, SCIC…) des filières durables et locales émergent et deviennent pérennes dans le temps. Seules, sans aide financière et partenariats, il est compliqué pour elles de créer une véritable dynamique territoriale et de stabiliser leurs projets. En outre, les collectivités mettant en place des politiques publiques en faveur du commerce équitable, ou d’une alimentation saine et local, engendrent une forte dynamique territoriale économique en collaborant avec les professionnels locaux de manière juste et équitable.